KnasterKOPF
Deutsche Ausgabe

English Edition

Nederlands



No. 19/2007

No. 18/2005

No. 17/2004

No. 16/2003

No. 15/2002

No. 14/2001

No. 13/2000

No. 12/1999

No. 11/1998

No. 10/1997

No. 9/1997

No. 8/1996

No. 7/1995

No. 6/1992

No. 5/1991

No. 4/1991

No. 3/1990

No. 2/1990

No. 1/1989


Sommaire du no. 2/1990

Table des matières: Emballage de tabac, étiquette de la firme de Vries, commercialisée par les Frères Bestelmeyer de Nürnberg, datant de 1841, épuisé Elias Erasmus (Paul Otto/Hans H. Bockwitz): Alte Tabakzeichen. Berlin 1924, tab. 35, no. 2)

 

 

 



 

 

Fragment de tuyau avec l'inscription "SCHONDUBE", fabricant inconnu, Pays-Bas (?), 18e siècle

No. 2/1990, p. 1-8
Jens Klaucke: Les pipes en terre découvertes à Wustrow

Les fragments de pipes en terre récoltés sur un terrain près de Wustrow, Landkreis Lüchow-Dannenberg, sont très morcelés mais 20 tuyaux avec inscriptions et 15 têtes avec marques permettent de distinguer avec certitude deux sites de provenance. Les pipes néerlandaises viennent de Gouda, au vu des marques (Serpent, 'H' couronné) et des inscriptions ('I.GIRREBOO' et 'IN GOUDA'). Les pipes marquées du Cheval cabré' sont originaires de Basse Saxe, sans que l'on puisse être plus précis. Un fragment de tuyau portant l'inscription BOSSE/DANCYCH' ne devrait pas provenir de Danzig mais de la localité voisine de Walbeck, où était installé un pipier portant ce nom. L'inscription WEFERLINGEN' sur un tuyau ne laisse aucun doute sur l'origine, tandis que le nom de SCHONDUBE(I)' n'a pas encore pu être localisé.

Fragments de tuyau de Jan Girreboo de Gouda et de N.N. Bosse de Walbeck, seconde moitié du 18e siècle
     


 

 

No. 2/1990, p. 9 et suivantes
Lutz Libert: La manufacture de pipes en terre de Weissenspring

En 1765, le Conseiller militaire Kienitz créa dans une ancienne fabrique de marteaux, à Weissenspring près de Francfort sur Oder, une manufacture de pipes en terre sur le modèle néerlandais. Protégée par des privilèges contre la concurrence non seulement néerlandaise mais aussi prussienne (Rostin), la fabrique produisait vers 1800 environ 700.000 pipes par an. Les pipes portaient sur le tuyau une inscription indiquant la provenance et portaient comme marque le B' couronné et le H' couronné ainsi que les lettres 'L', 'W' ou 'Z' ; comme illustrations, on trouve un moulin avec une roue à aubes, une croix et un chien qui saute. Devant la chute de la demande en pipes en terre, la fabrique ferma en 1835; les bâtiments furent rasés en 1838.

 

     

 

facture

facture

No. 2/1990, p. 11-36
Rüdiger J.J. Articus: De l'usage du tabac à fumer et des fabricants de pipes à tabac dans le Schleswig-Holstein

L'usage du tabac à fumer est établi dès 1595 par des sources écrites, et en 1598, le duc Otto de Braunschweig-Lünebourg, résidant à Harburg, reçut d'un diplomate anglais du tabac et des pipes. Cet usage se répandit dans le Schleswig-Holstein pendant la guerre de Trente Ans, comme en attestent de nombreux écrits et des dossiers des percepteurs des douanes de Tönning (importation à partir de 1627), de Glückstadt (à partir de 1634) et Itzehoe (à partir de 1636). Au début, il fallait importer les pipes en terre des Pays Bas, pipes que l'on retrouve dans de nombreux sites archéologiques.Dans le Schleswig-Holstein, la production est démarrée en 1641 à Glückstadt par un émigré anglais, mais la manufacture s'arrête déjà au milieu des années 1650. Jusqu'au milieu du 18ème siècle, on ne trouve pas de preuve d'existence d'autres sites de fabrication de pipes en terre, de sorte que le marché devait être alimenté par les Pays Bas ou la Basse Saxe du Sud. Ce n'est qu'en 1776 que l'on cite un pipier à Altona; la production reprit dans cette localité un peu avant 1850. Quant aux centres de production que cite la littérature, Schleswig, Melsdorf et Itzehoe, ce n'est que pour ce dernier que l'on dispose d'informations complémentaires. A Itzehoe, J. Göbel fonde en 1814 une manufacture de pipes en terre; la production s'arrête en 1869. Les produits des pipiers du Schleswig-Holstein ne sont jusqu'ici que très peu apparus, alors que les marchandises d'importation se retrouvent nombreuses et variées.



   
Pipes à talon de provenance néerlandaise: au-dessus avec rosettes sur le fourneau, seconde moitié du 17e siècle; en-dessous avec la marque "Roi David avec tête et épée", milieu du 18e siècle

 

 

 

No. 2/1990, p. 37
Matthias Seeliger: Les pipiers sur le territoire de l'actuelle DDR - Compléments

Grâce aux renseignements fournis par divers lecteurs, les localités suivantes ont pu être ajoutées à la liste des localités pipières de DDR (Knasterkopf No. 1/1989, p. 17-24): Berge-lez- Havelberg, Brandenburg, Eberswalde, Havelberg et Werder-lez-Postdam.

 

Home
KnasterKOPF
Cercle de Recherche
La table de matières
Search (en anglais)
Contact
Impressum

Letzte Aktualisierung: 06.06.2008