KnasterKOPF
Deutsche Ausgabe

English Edition

Nederlands



No. 19/2007

No. 18/2005

No. 17/2004

No. 16/2003

No. 15/2002

No. 14/2001

No. 13/2000

No. 12/1999

No. 11/1998

No. 10/1997

No. 9/1997

No. 8/1996

No. 7/1995

No. 6/1992

No. 5/1991

No. 4/1991

No. 3/1990

No. 2/1990

No. 1/1989


Sommaire du no. 8/1996


Ralph Röber:
Les pipes en terre de Constance

Andreas Wilts:
Starker Tobak. Usage et interdiction du tabac à Constance et au Bodensee aux 17ème et 18ème siècles

Michael Schmaedecke:
La recherche sur les pipes en terre en Suisse: un premier aperçu

Martin Kügler:
Le commerce des pipes en terre du Westerwald vers l'Allemagne du Sud, la Suisse et l'Italie du Nord au début du 19ème siècle

Lutz Jansen:
Le commerce du tabac dans le Vogtland. Un remarquable site archéologique céramique à Reichenbach

Martin Kügler:
Compte rendu de la 9ème rencontre de Cercle de Recherche sur les Pipes en Terre' tenue à Constance les 6 et 7 mai 1995


Renseignements

Critiques

Nouvelles publications


 

Table des matières: Représentation d'un fumeur de pipe en terre suisse, épuisé Jacob Ziegler: TABAC, Von dem gar heilsamen Wundtkraut/NICOTIANA, ... Zürich 1616, S. 8

 
 

 

Pipe émaillée verte à figure humaine avec lettres "H / R",17e siècle

Pipe émaillée verte

No. 8/1996, p. 1-44
Ralph Röber: Les pipes en terre de Constance


Les pipes en terre de Constance datent d'une période s'étalant sur 250 ans. Elles présentent des formes et des origines très diverses. Celles qui datent du 17ème siècle furent vraisemblablement fabriquées par des pipiers établis dans la région. On les distingue d'autres pipes qui ont été importées des bouches du Rhin et des Pays Bas. C'est au 18ème siècle qu'apparemment la fabrication a cessé dans la région. Les pipes de cette époque sont très semblables, une grande partie a visiblement été fabriquée dans le Westerwald.
Il est frappant de constater que les trouvailles archéologiques de cette époque connaissent un net accroissement. Les fouilles à Constance ont mis au jour sept têtes de pipes du 17ème siècle et 18 du 18ème. La même proportion apparaît dans le site de Tägermoos, où cinq exemplaires ont pu être datés du 18ème et douze du 17ème. A côté de cela, on a un plus grand nombre de pipes qui n'ont pu être datées mais qui devraient être plus récentes.

Les pipes en terre du 19ème siècle présentent une grande variété de modèles et de provenances: celles qui viennent du Westerwald peuvent être identifiées avec quelque certitude, de même que les produits d'origine française. On n'a trouvé qu'une seule pipe de fabrication autrichienne. Ajoutons que dans la majorité des cas, le lieu de production n'a pu être déterminé.

  

Pipes en terre du 18e siècle
provenant de la Brückengasse à Constance

 

     
No. 8/1996, p. 45-50
Andreas Wilts: Starker Tobak. Usage et interdiction du tabac à Constance et au Bodensee aux 17ème et 18ème siècles

La première mention du tabac en tant qu'article de commerce banal se trouve dans les régistres du commerce de Constance en 1633. L'usage du tabac sous toutes ses formes fut très vite populaire. Les interdictions nombreuses et toujours renouvelées (1670 et 1675) tant à Constance que dans les autres villes du Bodensee restèrent sans effet et ne purent enrayer la propagation du tabac. Comme le prouvent les sources écrites, vers la fin du 17ème, l'usage du tabac s'était non seulement répandu dans la région mais avait atteint toutes les couches sociales et tous les groupes d'âges - enfants compris - et ce pour les deux sexes.
Ce n'est que dans la seconde moitié du 18ème siècle que le tabac fut cultivé dans la région et que vers 1764/1766 fut fondée la première fabrique de tabac à fumer et à priser. La culture du tabac n'eut toutefois que peu de succès dans le Bodensee et n'eut n'atteignit jamais une grande importance économique.




 

 

 

 

Tête de pipe en terre à quatre figures humaines, provenance indéterminée, milieu du 17e siècle

No. 8/1996, p. 50-61
Michael Schmaedecke: La recherche sur les pipes en terre en Suisse: un premier aperçu

Au début du 20ème siècle déjà les découvertes de pipes en terre firent l'objet d'une première analyse scientifique en Suisse; on les mettait toutefois erronément en relation avec la culture antique gréco-romaine, ou même on les datait de la préhistoire. Ce matériel, qui n'existe la plupart du temps que sous la forme d'illustrations dans des publications, n'a plus été étudié et réinterprété depuis.
Les pipes en terre n'ont bénéficié que d'un intérêt archéologique accessoire, et rien d'autre n'a été entrepris jusqu'aujourd'hui. Un premier examen des fouilles publiées jusqu'ici en Suisse montrent qu'outre les importations des Pays Bas on trouve également des pipes importées de Frankenthal et ce depuis une période relativement précoce (vers 1650). Au 18ème siècle, c'est principalement le Westerwald qui livrait à la Suisse. Ces relations commerciales doivent encore être étudiées plus avant. On ne sait pas grand chose des têtes des pipes dites à collerette ou à bouquet, qui proviennent peut-être de France ou des Balcans.

  

"Rauracher-Amazone"(chipie),
gravure sur bois, 19e siècle

 

No. 8/1996, p. 61-79
Martin Kügler: Le commerce des pipes en terre du Westerwald vers l'Allemagne du Sud, la Suisse et l'Italie du Nord au début du 19ème siècle

Vers 1800, l'exportation des pipes en terre du Westerwald vers l'aval du Rhin avait chuté rapidement à cause de la guerre révolutionnaire et de la hauteur des taxes de transit et d'importation élevées par les Pays Bas. Toutefois, les pipiers du Westerwald réussirent à étendre leur commerce vers le Sud, tandis que la Suisse devenait un des plus importants marchés d'exportation.
Deux registres de commerce de 1802-1806 et 1826-1830 fournissent des informations exactes sur les ventes et les acheteurs en Allemagne du Sud, Suisse, Italie, Autriche et France. Une première évaluation statistique des chiffres de ventes indique des fluctuations très soudaines et très fortes. Les registres de commerce contiennent aussi des informations sur l'organisation de la vente, les modes de commande et de livraison, et les différents modèles. Les noms des modèles, tels qu'ils figurent sur ces registres, ne donnent qu'une idée approximative de leur aspect. Mais on peut identifier les pipes à l'effigie de Napoléon Bonaparte. Pour la période allant de 1826 à 1830, on peut calculer les chiffres de vente pour chacun des secteurs.

Tête de pipe à l'effigie de Napoléon Bonaparte extraite du catalogue de la firme Müllenbach & Thewald à Höhr, dans les années 1830

 

 

No. 8/1996, p. 80-87
Lutz Jansen: Le commerce du tabac dans le Vogtland. Un remarquable site archéologique céramique à Reichenbach

Les fouilles menées dans une fosse à déchets ont mis à jour une très grande tête de pipe en terre de 11 cm. Cette tête porte l'effigie d'un homme barbu. La forme rappelle bien celle des pipes 'Jonas et la Baleine', cependant l'effigie ne fait pas face au fumeur mais est orientée latéralement. Des petits trous qui ont été faits après la cuisson laissent supposer que la pipe était suspendue. Il est dès lors possible qu'il s'agissait d'une représentation de pipe ou d'un objet publicitaire qui était pendue à l'intérieur ou à l'extérieur d'un débit de tabac ou d'une pharmacie, pour attirer l'attention de l'acheteur sur les pipes et le tabac offerts. L'âge de la pipe est incertain (vers 1700?) et on ignore où elle a été fabriquée. Une importation des Pays Bas paraît plutôt invraisemblable.

 

No. 8/0996, p. 87-90
Martin Kügler: Compte rendu de la 9ème rencontre de Cercle de Recherche sur les Pipes en Terre' tenue à Constance les 6 et 7 mai 1995

Vingt quatre participants avaient répondu à l'invitation Musée Archéologique du Land de Baden-Württemberg, succursale de Constance. Les riches trouvailles de R. Röber à Constance furent mises en perspective par l'exposé de A. Wilts sur l'histoire de l'usage du tabac dans le Bodensee (Knasterkopf No. 8/1996, p. 1-44 et p. 45-50). M. Schmaedecke montra pour la première fois des pipes en terre découvertes en Suisse, et M. Kügler fit un exposé sur l'exportation des pipes en terre du Westerwald vers l'Allemagne du Sud et la Suisse au début du 19ème siècle (Knasterkopf No. 8/1996, p. 50-61 et p. 61-79). W. Morgenroth parla de la concurrence entre les pipes en bois et les pipes en terre, E. Reiff exposa des pipes en terre extraites du terril de la mine du Harz (Knasterkopf No. 7/1995, p. 50-63), et L. Libert montra un film video historique sur la culture du tabac dans le Uckermark.

 

Home
KnasterKOPF
Cercle de Recherche
La table de matières
Search (en anglais)
Contact
Impressum

Letzte Aktualisierung: 06.06.2008